Chargement en cours
Ma sélection

Lot 11 - GÉRICAULT Théodore (1791-1824) - Recto : «Diane Chasseresse»

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

GÉRICAULT Théodore (1791-1824)
Recto : «Diane Chasseresse»
Crayon noir, plume et encre brune, lavis brun
Verso : «Etude de chevaux»
Plume et encre brune, aquarelle gouachée (nombreuses taches sur les deux faces du dessin)
Haut. 28 cm - Larg. 21 cm.

Provenance : collection Coutan-Hauguet, cachet en bas à gauche (Lugt n° 464)

Cette feuille peut être datée de la jeunesse de Géricault quand il effectue de nombreuses copies d'après les maîtres (cf G.Bazin, Théodore Géricault, Paris, Bibiliothèque des Arts, 1987, TII, n°235, 239, 249).

La figure de Diane au recto a été dessinée d'après une sculpture antique appelée Diane de Versailles dont l'exemplaire le mieux conservé figure dans les collections du Louvre.

Figure centrale dans l'art français, Géricault annonce les grandes avancées de la modernité.

Il s'attaque à des sujets d'actualité, milite pour de nobles causes, l'abolition de l'esclavage, traite de thèmes durs, où la souffrance et la mort sont omniprésentes : fragments de cadavres, exécutions capitales ou portraits de fous.

Son œuvre fulgurante, puisqu'elle se déroule sur moins de quinze années, ouvre ainsi les portes du XIXe siècle à un réalisme du quotidien que d'autres grands artistes sauront poursuivre : «On oublie trop, écrit Régis Michel en préface de la rétrospective du Grand Palais, que le dessinateur fut, par l'infinie variété de ses registres, qui alternent toutes les techniques, de l'ellipse du contour à la chimie picturale, où se fondent chromatiquement le lavis, l'aquarelle et les accents de la gouache, sans rival dans le siècle pour la puissance expressive.»

BB

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes